"Il est de regrettable établie jurisprudence Que les hommes aient choisi pour égérie...prudence"

"Il est de regrettable établie jurisprudence
Que les hommes aient choisi pour égérie...prudence"

"Il faut des faiblesses pour être fort..."

lundi 24 novembre 2014

Diversification


Depuis que les Hommes ont quitté le paradis,
Qu’ils se retrouvent las, tout au fond d’un noir puits
Des vers en leur tête errent comme dans un fruit.

Oui, cette humanité qui flirte avec l’abîme,
Ne trouva pas de voie meilleure que la rime
Pour mieux se lamenter et crier à ses dieux,
Larmoyante, pourquoi êtes-vous si odieux !?



De l’intérieur depuis, ces vers pour solitaires
Rongent et travaillent beaucoup d’imaginaires.

L’Alexandrin-[le-grand !] ainsi conquît le monde
Juste avec douze pieds attroupés à la ronde !
L’hémistiche colle une postiche à deux vers,
Les blanches césures en révèlent les fêlures !
La douce assonance et les allitérations
Rentrent en résonance et exaspèrent les sons !
La diérèse ajoute une syllabe en métrique
Comme fait le dièse pour le ton en musique !
Et les enjambements sont un passage à gué
Qui permet de sauter d’un vers l’autre à son gré !

Tout ce monde coule en la pointe des stylos,
Elles qui, en montant vers leur première ligne
Brisent en un grand éclat ces lignes Maginot 
Qui sans cesse encerclent l'imaginaire insigne.